Les paysages fixes, stables, arrêtés n’existent pas. Le sédentaire et le définitif ne sont que des illusions d’optique, des déficits de perception ou d’interprétation.

Tout dans le paysage remue, tangue, chaloupe, bouscule, migre et se déplace….

Cette saison 02 de paysage>paysages s’intitule paysage en mouvements car nous aimerions expérimenter et questionner avec vous les mouvements imperceptibles, les mues continues et les accélérations inattendues qui modèlent et reconfigurent les paysages.

La programmation est encore confidentielle, mais c’est avec cette attention soutenue à l’enchevêtrement des mouvements qui trament les paysages et tendent le cours du monde, que chemineront les auteurs ou les artistes invités à l’occasion de cette nouvelle saison de paysage>paysages.

Collecte de nuages, rendez-vous du point du jour, herbier de trajectoires, saisies de satellites en temps réel, précipité de lieux, lignes d’erre, concert instantané de paysages, désorientations, salon d’écoute ambulant, textures de montagnes… autant d’approches et d’occasions d’accueillir, d’ajuster, d’approfondir et de partager nos expériences singulières de vie.